Chronique : Abduction-Heights’ Shivers

Par Xavyeah dans Chroniques

Black Death progressif/

Abduction est le genre de groupe qui nous fait du bien, loin de la musique business et ses tendances, rendant hommage à ce qu’ils aiment sans se soucier des modes pour le grand bonheur des amateurs de Metal d’une époque révolue.

Le Groupe puise son inspiration du coté de la scène black Death scandinave des années 90’s se rapprochant de formation comme Dissection, Sacramentum, Dawn, ou encore Opeth (Première période)

Le son nous transporte 15 ans en arrière et se déguste comme la madeleine de Proust, ravivant les souvenirs d’une période magique et réellement marquante.

Ce Premier Ep est composé de quatre long titres de Black Death progressif mélodique et mélancolique ou la voix de Guillaume raisonne comme un écho sur des textes français au style quasi poétique.

Les titres sont construits a la manière justement de Opeth lors de ses débuts (en un peu moins technique toutefois) avec de multiples transitions notamment acoustiques, les palettes de riffs sont fidèles à la scène Suédoise, mélodiques parfois presque dépressives. Le premier titre « High Shiver » retranscrit parfaitement cette ambiance, des parties calmes aérées suivit d’accélérations mélodiques intenses. Les deux suivantes sont dans le même esprit, la dernière piste quand à elle nous offre un instrumental au piano de toute beauté.

Ce premier EP d’abduction est un bel hommage à cette scène dont il en émane une certaine nostalgie. Tout en sobriété mais avec conviction et  un impact émotionnel fort ce premier jet est vraiment agréable. Un groupe à soutenir.

http://www.myspace.com/abductionmyspace

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.

Ajouter un commentaire

Obligatoire

Ne sera pas publié. Requis

Facultatif