Chronique Bloody Mary  » Shoot me »

Par Xavyeah dans Chroniques

Rock’n metal/Bad reputation records
Au début je me souviens ne pas avoir été emballé par Bloody Mary; j’avais ainsi boycotté une de leur prestation live préférant boire une bière au bar. Puis un jour «Hey, tu veux chroniquer l’album de Bloody Mary ?» moment d’hésitation…bon je vais essayer mais je te promets rien. Trois mois après, le temps de retrouver le cd promo que j’avais paumé quelque part dans mes affaires, je décide de me le passer dans le mange disque sur la route de Memphis. Et la grand silence. Mais merde la production est énorme, ça sonne ricain, c’est dynamique, y’a des tubes et puis ce mec chante très bien. Mais qu’est ce qui se passe? Je croyais que le Hard rock/ Metal français était vraiment mauvais ou alors je ne savais pas oú le trouver.

Il est clair que le groupe a de sérieux arguments avec ce potentiel de tubes rock entraînants servi par un son puissant et parfois lourd ce qui lui donne un style Hard Rock Moderne aux frontières du Metal. Ce qui est bluffant c’est qu’on ne remarque même pas que ce groupe est bien de chez nous: anglais parfait, son et production très anglosaxon. Ce qui est logique car les influences sont clairement du coté de cet eldorado. On va encore se dire que hélas la France n’a pas une identité Rock/Metal bien a elle, ce qui est en partie vrai et plus particulièrement dans ce créneau dont le berceau n’est bien entendu pas ici. On ne le reprochera donc pas au groupe.

Ainsi l’album propose un ensemble de titres qui vous donnent la patate par son style «pêchu» si je puis dire. Le découpage de l’album fait que beaucoup de «hits» se trouve dans la première partie du cd, on est donc vite dans le vif du sujet. Les riffs ultras dynamiques avec une certaine force Metal font mouche dés le début, ainsi «White Lign» et son refrain imparable aurait sa place dans les bonnes ondes rock international. Bien sur le groupe n’a pas réinventer le style et certains plans sonnants parfois très power Metal ne sont pas des plus orignaux mais sont assez contagieux «SX in XS». La force du groupe est certainement le potentiel refrain imparable qui nous fait retenir le titre facilement. Le groupe à clairement calibré son jeu la dessus en outre grâce à l’efficacité des lignes de chant de pierre. Le groupe ne s’embête pas avec les fioritures, ainsi on ajoutera aux excellents titres cités précédemment les très bon «Party of sin» ou encore «Lies», que vous retiendrez aisément. Les ballades sympas comme «Why don’t love you me anymore» et son coté rock sudiste permettent quelques temps morts bien sentis pour aérer le tout. Le groupe sait aussi se montrer plus rapide «Fuck you» pour gagner en variété et montrer qu’ont ne va pas leur apprendre à faire du rock n roll. Shoot Me est donc un album très plaisant et assez contagieux aux influences rock, Hard rock et Metal avec une efficacité simple et fédératrice. Assurément une bien belle surprise.

Facebook

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.

Ajouter un commentaire

Obligatoire

Ne sera pas publié. Requis

Facultatif