Chronique DRENALIZE

Par Céd dans Chroniques

 

Logo Drenalize

DESTINATION EVERYWHERE

DRENALIZE_Destination-Everywhere

 

Lorsque je me rendis compte que ma nouvelle chronique pour METALPHIZIK concernerait le 1er album de DRENALIZE c’est dubitatif et avec un certain froid que je mis le disque dans ma platine. En effet, les ayant vu l’an passé au cotés des OLD’N’GLAM en ouverture de SISTER SIN, je n’avais alors pas pleinement accroché a leurs prestation de l’époque.

 

Photo concert (5)

Quelle fut alors ma surprise à l’écoute de ce « Destination Everywhere »!

Des wôh ôh ôhhhh à tout va, des riffs accrocheurs, l’impression d’un retour en arrière a la grande époque du hard et du glam des 80’s à la MOTLEY CRUE, DEF LEPPARD et comme une folle envie de prendre ma voiture, de rouler à toute blinde, les cheveux au vent pour foncer comme l’évoque le titre de l’album vers une « destination everywhere » .

Le groupe
« Ignition » ouvre majestueusement la virée avec un joli petit solo de guitare qui se continue sur « Point of no return », un titre qui donne tout de suite la température du reste de l’album. Le morceau démarre sur les chapeaux de roues avec de grosses guitares, des chœurs et un refrain accrocheur, la voix de Chris nous offre une performance variée et de grande qualité, bref toute les ingrédients sont réunis pour un en faire un vrai bon morceau !

« Destination everywhere » diminue le tempo et se rapproche beaucoup du hard rock de DEF LEPPARD, mais conserve un refrain très accrocheur avec un solo de guitare majestueux, des chœurs toujours aussi présent avec des wôh ôhôhôh yeah en veux tu en voilà, tout comme sur le titre suivant « Hot shaking night ».

 

Photo concert (2)

La première ballade de l’album « I’ll be there for you » constitue une vraie ballade de Lover comme ça faisait longtemps que je n’en avais pas entendu… vite titre suivant !

« Kick yours hearts out » rehausse le ton avec à nouveau un refrain des plus accrocheurs, un solo digne des plus grands guitaristes et un final endiablé ! L’album se termine tout en douceur avec une petite ballade plus accrocheuse que la précédente : « Can’t stop my heart ».

 

Photo concert (1)

Cet album plaira au fans de Hard FM et du Hard Rock des années 80. DRENALIZE a su réaliser un travail propre, soigné et très pro. Mention spéciale a leur guitariste soliste qui est tout simplement remarquable.

 

Photo concert (3)

L’album sonne certes commercial et pourrait être entendu sur les ondes américaines lors d’un Road Trip sur la route 66, il n’en reste pas moins un très bon album. Seul bémol : sa durée. En effet l’album est très court (un peu plus de 30 minutes seulement) et on aurai aimé en entendre d’avantage… mais « DESTINATION EVERYWHERE » m’a réconcilié avec DRENALIZE !

 

Photo concert (4)

Les BON JOVI, DEF LEPPARD et j’en passe n’ont qu’a bien se tenir !!
NOTE : 9/10
Cédric MIOTTO

 

AFFICHES CONCERTS

Affiche TOXICROSE + DRENALIZE + FREEVOLT 10 janvier 2016 Le Barde AtomiqueAffiche BLACKRAIN + PLEASURE ADDICTION + DRENALIZE + OLD'N'GLAM le 24 octobre 2015 Chez Paulette

Affiche SISTER SIN + OLD'N'GLAM + DRENALIZE le 10 janvier 2015 Chez PauletteAffiche DRENALIZE + OLD'N'GLAM + LIPSTONE

 

VIDEOS :

 

SITE OFFICIEL FACEBOOK :

https://www.facebook.com/drenalizeofficial/

 

 

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.

Ajouter un commentaire

Obligatoire

Ne sera pas publié. Requis

Facultatif