Chronique : Kam Talium « The Enola day »

Par Xavyeah dans Chroniques

 Thrash Groove Metal/Auto production

Kam Talium! Nom étrange me dites vous ! Mais qui se cache derrière ce patronyme? Originaire de Langres le groupe propose du Thrash mélangé à des influences Hardcore et Groove américain et flirte parfois avec le Death Metal.

Le groupe démarre sur une introduction qui aurait sa place sur le dernier Call of Duty, explosion, tirs, etc. Le thème de l’album est résolument la guerre! Premier morceau et directement on sait où on mets les pieds, du Thrash moderne efficace mais qui ne déchaine pas les passions.. Puis vient O.L.T.D! Riff groovy bien entrainant qui rappel les dernières productions de Soulfly! Intéressant! Il s’agit véritablement de la meilleure piste de l’album ! Mais alors qu’en est -il du reste ?

Malheureusement la suite n’est pas aussi efficace que sur cette piste. L’ensemble s’appuie sur cette même rythmique Thrash rapide et «burné» mais malheureusement sur la plupart des morceaux une certaine linéarité s’installe : souvent l’impression d’écouter le même morceau se manifeste. Il manque clairement une dynamique pour que le tout soit accrocheur, de plus le chant orienté « core » ne varie pas énormément et peut être assez ennuyeux à la longue.

La qualité sonore de l’ensemble est plus que correcte mais il manque la lourdeur et la puissance, permettant au groupe de faire peur aux autres formations, c’est dommage!

Malgré ça, des passages permettent à l’album de relancer l’écoute comme sur « Detterent power» et son riff groovy, le rythmé et solide « Six billion deads», les chœurs de «Disarm». Dés que le groupe flirte moins avec le Thrash le résultat est beaucoup plus intéressant et cela relance les compositions.

On sent bien une certaine maitrise de cet art Thrash qui tâche mais auquel il manque une bonne dose de personnalité et des morceaux marquants. L’ensemble est trop compact, les titres qui sont assez long pour le style, accentuent cette linéarité et font que certains titres passent inaperçus.

L’album est de bonne facture, seulement dans le paysage Metal la concurrence est rude et ça ne suffira pas à faire la différence ( du moment que l’on a envie de se démarquer et de se faire un nom ).

L’album est auto-produit et permettra certainement à nos amis de passer la première étape qui est celui de proposer quelque chose au public. Une première production toutefois assez encourageante en attendant de voir comment va évoluer le combo dans sa mixture Thrash and core.

Du classique qui mérite quand même d’y jeter une oreille, reste à voir ce que cela donne en live.

myspace

Commentaires

  1. Yan Août 2, 2011

    Ya, des bons morceaux sur cet album
    d’ailleurs quel sont les morceaux que tu as retenu?

Ajouter un commentaire

Obligatoire

Ne sera pas publié. Requis

Facultatif