Chronique Khynn « Any fear calms down »

Par Xavyeah dans Chroniques

Thrash Metal new school/Autoproduction

Belle surprise que cet album de Khynn, groupe de Thrash Moderne bien de chez nous ( les musiciens sont basés à Besançon et Lyon). Celui ci est déjà paru il y a un an déjà, mais il serait injuste de ne pas en parler tant il s’agit d’un album de qualité. En effet ce n’est pas souvent qu’une sortie française de ce style attire mon attention, il faut dire que la production impeccable y est pour beaucoup, mais surtout le travail de composition qui est ici remarquable. Bien sur le groupe ne va pas nous faire oublier les ténors du genre, celui ci s’en inspire assez, mais il insuffle à son œuvre une belle dose d’efficacité, des moments épiques avec l’apport de sonorités plus groovy, et des parties de guitares limpides de Power thrash moderne.
Le groupe s’inscrit dans la lignée des groupes de la scène scandinave, comme par exemple Soilwork pour les parties mélodiques et modernes «A Night of Million Scream», et on y décèle des sonorités un peu plus américaines «Waves of Lamentation» «Mallet Law» qui auraient leur place parmi les titres des bons groupes de Thrash Core (Lamb of god sort de ce corps).

Pour rendre le tout cohérent il fallait un bon chanteur, et ici rien à redire, le chant n’est pas extrême mais suffisamment agressif pour montrer sa force et sa virilité, et quand il s’agit de pousser un peu la chansonnette, Samuel, également guitariste de la formation, assure bien ses parties en y apportant son style. «Each Day» qui ouvre le bal après l’introduction le prouve, ou encore «Premeditation». Dans cet ensemble cohérent on retrouve quelques paires de riffs qui sont dans l’esprit de certains groupes français tels que Hacride, X-vision ( pour certaines rythmiques) et même Gojira «And any fear calms down», titre qui clôture parfaitement le disque.

Entre breaks puissants «Night of Million scream», et cavalcades Thash puissantes avec un soupçon de groove, le groupe nous montre qu’il a des couilles, et l’exécution des solos prouvent aussi la dextérité des musiciens. Les associations des riffs et des transitions sont toujours bien pensées, ne laissant pas de place aux fioritures. Il est vrai que les influences sont palpables, ce qui est le cas pour beaucoup de groupes, mais le quartet a su y apporter son mordant en combinant parfaitement les riffs, les ambiances, et l’agressivité Thrashcore. Il en résulte un album équilibré et assez riche pour qu’on aie envie de le réécouter plusieurs fois. Le groupe a parfaitement digéré ses influences et va plus loin en exécutant des titres forts bien maitrisés tout en y apportant une touche personnelle. «Any fear calms down» est au final un album qui mérite bien plus qu’un simple détour, en un mot, la classe. J’attends donc la suite avec impatience.

www.khynn.net/
Facebook

Commentaires

  1. Sam Nov 8, 2012

    Yeah Xav !!!

    Un Fuckhynn MERCI BEAUCOUP de notre part à tous. J’espère que cet album plaira à ton entourage et à l’entourage de ton entourage autant qu’à toi.

    La suite que tu attends avec impatience arrivera prochainement. Les compos se construisent actuellement, nous te promettons encore quelques surprises dans notre prochain opus qui verra le jour d’ici mi-fin 2013 j’espère.

    Encore merci et un FUCKHYNN ROCK N’ ROLL FOREVER GUYs !!!

    –== KHYNN ==–

Ajouter un commentaire

Obligatoire

Ne sera pas publié. Requis

Facultatif