Chronique : Scars of Murmansk « Into dead lights »

Par Xavyeah dans Non classé

Brutal Death Thrash/ Great Dane records

Brutal, sans compromis, terrassant! bienvenue à Scars of murmansk, formation dans laquelle officie deux ancien membres du défunt et aussi bon groupe français, Hypnosis. Ce qui est certain c’est que ceux là n’ont pas envie de faire dans le détail, ici c’est du brutal Death Thrash qui attaque direct à la carotide: assise rythmique marteau pillon (façon Decapitated des débuts) option batteur cognant comme un bucheron, riffs assassins et breaks thrash cassent dents, le tout ponctué de légères accalmies atmosphérique pour mieux digérer le tout, et on obtient la recette de ce succulent «Into dead lights».

Le contrat est largement rempli pour l’amateur de brutalité, c’est exécuté avec maîtrise et le groupe sait pondre des riffs plus recherchés comme sur le groovy et saignant «Dark New messiah. On ne restera pas insensible à un titre écrasant comme «Endcomes», et le plus subtil et ambiancé «The end of a trip» mais tout aussi assassin. Au fur à mesure que l’on parcourt les titres, la musique se veut de plus en plus vicieuse, habile. Ainsi des riffs bien plus techniques font leurs apparitions accompagnés de solos bien insérés dans les structures. Certaines coupures viennent nous donner du repos comme sur «The eye within», mais c’est pour mieux vous préparer à la sommation qui se cache derrière ce détour. Un album en deux temps, un premier direct et primaire et l’autre plus nuancé et mieux inspiré. Quand au chant vous vous en doutez, il ne fait pas dans la demi-mesure, rien de très surprenant: c’est du gras.

La production est à la hauteur sans non plus aller dans le haut de gamme mais elle est un bon compromis entre l’underground et le son moderne. Tout bon amateur de Death Metal y trouvera donc son compte. Au final ce sont 10 titres pas facile à ingurgiter en une seule fois mais on reviendra avec plaisir sur une bonne paire de morceaux qui valent leurs pesants de cacahuètes comme douceurs brutal Death. Très appréciable pour l’amateur de violence.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.

Ajouter un commentaire

Obligatoire

Ne sera pas publié. Requis

Facultatif