Interview du groupe de Black Metal NECRO RITUAL

Par Greg dans Interviews


Êtes vous prêt à rencontrer l’un des plus fameux acteurs du Pure Anglo-satanic Black Metal. Nous avons eu la chance de rencontrer Corseth, leader du groupe de Black Metal anglais NECRO RITUAL et de nous entretenir avec lui lors du Suicidal Nocturnal Fest le 18 Décembre 2010 à Metz.
L’association Metalphizik ne fait que publier les propos et les pensées d’un musicien lors de cette interview, et engagent sa seule responsabilité.

Entretien réalisé avec Corseth, leader, compositeur, chanteur de la formation.

Peux-tu présenter le groupe aux personnes qui ne vous connaissent pas ?

Necro Ritual est une horde Anglo-Satanic Black Metal venant tout droit de Londres, Angleterre.

Parle-nous de votre nouvel album.

Le nouvel album « Nerthus Demise » est le point culminant de notre art Black Metal depuis notre précédente œuvre « Pure Satanic Slaughter » sortie en 2004. Il a pris du temps pour arriver à ce résultat en passant par des changements de line-up, divergences d’idées, diverses et innombrables prises de têtes. Après de nombreuses discussions et réflexions, nous avons alors décidé de l’enregistrer nous-mêmes et de le sortir par le biais d’un label créé en commun avec Skragmor et moi-même, Kangling Records. Du moins pour l’instant. Trouver un label serait idéal pour propager notre message satanique et ainsi rendre gloire à Satan !

Peux-tu nous en dire plus sur le titre « Nerthus’ Demise » ?

Le titre « Nerthus’ Demise » traite de la mort des traditions de l’Angleterre Anglo-Saxonne préchrétienne. Il se rapporte à la mort de la Mère nature Nerthus, la fin d’une ère et la fin d’une façon de vivre.

Décris-nous le processus d’enregistrement du nouvel album.

Nous avons enregistré l’album nous-mêmes, Skragmor et Grimsturm s’occupant des prises de son et Grimsturm travaillant au mixage et mastering des morceaux finis. En tout et pour tout, l’enregistrement nous a pris environ 4 mois jusqu’à ce que nous en soyons complètement satisfaits jusqu’au résultat final.

Epique, Pagan, Sataniste. Quel terme définit le mieux selon toi la musique de Necro Ritual ? A l’écoute de « Nerthus’ Demise », c’est plus un souffle épique qui m’a traversé ?

Plus que tout autre chose, ce groupe sera toujours satanique ! Cet album diffère du chemin que nous nous efforçons de suivre habituellement mais il y avait quelque chose cette fois-ci qui nécessitait d’être exploré.

Quels sont les titres que tu préfères sur le nouvel album ? Libre à toi de décrire le nouvel album track by track.

Warcry : Ce titre est le commencement de tout, il parle de nos ancêtres loyaux à leurs idéaux commençant à repousser ceux qui arrivent pour envahir leurs terres, défendre l’Angleterre. A chasser cette croix autant haïe !
Pagan Might : Très bon titre avec un magnifique solo ! Les épées plongées au plus profond du cœur de vos ennemis laissés pour mort pourrissants au soleil !
Severing the Throats of the Voiceless Christian Scum : Un morceau bien plus agressif axé sur la bataille. Ecraser, découper impitoyablement tous ceux et tout ce qui se dressent contre toi dans la vie.
The Passing of the September Moon : Comme les saisons changent et le gel commence à fendre la roche et les collines, il traite de la volonté de ceux qui commencent à se consumer.
Call of the Nocturnal Army : Ce titre raconte comment les bêtes et créatures s’unissent aux loups et humains pour défendre notre puissante Angleterre ! Poings ensanglantés et bouches remplies de sang.
Beyond The Sword : Encore un titre axé sur la bataille. Malédiction et feu.
Nerthus’ Demise : Ce morceau est assez long avec un final apocalyptique. La fin, aucune renaissance, aucun retour ! Le désespoir total !

Quel concept se cache derrière « Pure Anglo-Satanic Black Metal » ? Peux-tu nous expliquer la philosophie de NECRO RITUAL, le message que vous délivrez à travers vos textes et votre musique ?

Pure Anglo-Satanic Black Metal est NECRO RITUAL ! Comme je l’expliquais précédemment, cette volonté sera toujours vouée à Satan, aux laissés pour compte. Ce projet existe pour nous rapprocher de la lumière la plus noire, toujours aller en avant, téméraire, avilir la chrétienté et conduire ses adeptes vers le bas !

Vous avez fait énormément de concerts durant ces 2 dernières années. NECRO RITUAL a beaucoup gagné en popularité au Royaume-Uni. Quelles impressions pour cette 1° date française au Suicidal Nocturnal Fest ?

Le concert en France était un chaos absolu du début à la fin, dû aux conditions climatiques extrêmes ( le Suicidal Nocturnal Fest a subi l’épisode neigeux de décembre avec le désistement de certains groupes, le groupe suédois ONDSKAPT n’a pu assurer sa prestation faute à la suppression de son vol), les annulations, etc…mais c’était un putain de super concert. Et nous voudrions absolument y rejouer !

Peux-tu me décrire l’expérience live de NECRO RITUAL ?

Pour nous, l’environnement live est la plus véritable représentation de notre son et génie ! C’est au cœur de l’arène live que notre vraie présence peut-être ressentie. La conviction totale de ce que nous faisons enfonce les gorges de tout être présent dans la salle. Dent, sang, guerre !

Penses-tu qu’il y ait une réelle scène Black Metal au Royaume-Uni ? Comment se porte-t-elle ?

Le Black Metal en Grande-Bretagne a beaucoup changé ces dernières années, il y a beaucoup plus de groupes et beaucoup plus de mouvements comparé à la période où nous avons démarré en 2003. La fixation pour beaucoup de groupes de nos jours est irrémédiablement la période Anglo-saxonne et les croyances païennes, dont nous nous sommes éloignés depuis la fin de l’écriture de « Nerthus’ Demise ». Nous sommes retournés d’où nous venons, sous les ailes de Satan !

Peux-tu nous parler du personnage de Nerthus. Quel rôle joue-t-elle ?

Nerthus est la mère nature des croyances Anglo-Saxonne préchrétiennes. J’ai utilisé ce nom pour résumer la chute complète des rites païens au profit de la chrétienté à cette période. Le décès des anciennes traditions.

Penses-tu que le Black Metal a perdu ses valeurs originelles ?

Tout d’abord, le Black Metal pour rester en vie doit évoluer. Nous ne pouvons maintenir exactement les mêmes principes créés par un petit cercle de personnes dans une petite communauté il y a des années. Ensuite, le Black Metal en son cœur doit être Fort, Indépendant, Haineux et fidèle à Satan. Ce sont pour moi les valeurs qui comptent et alors que beaucoup ou la majorité se sont perdus sur ce chemin, il y aura TOUJOURS un courant s’efforçant de faire brûler la flamme !

Merci de m’avoir accordé cet entretien. Et la dernière question, quand vos fans français peuvent-ils espérer vous voir à nouveau en France ?

Nous voulons définitivement revenir sur vos côtes, propager notre nom partout chez vous et au-delà. Vous n’avez encore rien vu ! Hail Satan !

Propos recueillis par Gregory Mega.

Line-up :

Corseth : chant
Skragmor : guitare
Grimsturm : batterie
Necrosis : guitare
Mezentius : basse

Discographie :

2004 Pure Satanic Slaughter

2010 Nerthus’ Demise

Retrouvez la chronique du deuxième album « Nerthus Demise »

Commentaires

  1. Yan Oct 17, 2011

    Beau travail greg pour cette ITW, belle rencontre avec ce groupe qui, bien qu’ayant des propos souvent extrêmes, sont des personnes très agréables à découvrir.
    La plupart de leurs revendications me font penser un peu à un ras le bol de la culture chrétienne. Ils jouent aussi beaucoup sur le coté extrême pour trouver des adeptes, c’est un jeux de scène, je pense qu’ils le poussent volontairement à l’excès. Ces personnes ne sont pas méchantes, bien au contraire. Et sont bien conscientes des réalités de la vie. Mais il ne faut pas prendre tous les propos au premier degrés. Chose que font la plupart des personnes qui ne connaissent pas la culture Metal.

Ajouter un commentaire

Obligatoire

Ne sera pas publié. Requis

Facultatif