Interview hommage de Mitch, guitariste de RIKTUS

Par Yan dans Interviews

Interview de Mitch guitariste de Riktus propos recueillit par Greg

Le groupe lorrain RIKTUS s’en va et fait ses adieux à la scène, le concert d’adieu fut donné le 15 janvier. Ce concert fut exceptionnel et restera dans les mémoires de tous présents ce soir là comme le meilleur testament qu’ils pouvaient nous offrir.
Metalphizik était présent ce soir là et à sa manière leur rend hommage en réalisant ce dernier interview.


Comment vous sentez vous après ce concert d’adieu ? Les fans ont su répondre présents en nombre. Ce fut un beau moment. N’avez-vous pas un pincement au cœur de refermer la page RIKTUS ?

Personnellement je me sens d’abord soulagé que ce dernier concert se soit bien passé. Nous avons bossé plusieurs mois sur le set que nous avons fait ce soir là. Beaucoup de chansons n’avaient pas été jouées ni même réécouté depuis plusieurs années, il a presque fallu recomposer certaines parties oubliées. Il n’y a pas eu de grosses erreurs, le public était présent, d’ailleurs plus que ce qu’on attendait, tout le monde avait l’air content, c’est le principal. Bien sûr après tant d’années passées ensemble, c’est une page de notre vie qui se tourne et nous avons un petit pincement au cœur, surtout après un concert de cette qualité, le problème c’est que ce genre de concert ne représente qu’un petit pourcentage de tous les concerts qu’on a fait, le plus gros pourcentage est plutôt des concerts dans des conditions beaucoup moins bonnes…

Peut-on espérer un retour de RIKTUS, ou le chapitre est définitivement clos ?

Pour l’instant c’est beaucoup trop frais pour prédire une hypothétique reformation. Alors on va considérer que le chapitre est clos. Mais étant donné qu’on s’est quitté en très bon termes, on ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve.

Vous avez sorti 2 albums et fait plus de 120 concerts, que retenez-vous après plus de 10 années passées ensemble ?

En fait nous avons enregistré 4 CD en tout, 2 albums et 2 démos. Personnellement je retiendrai en 1er lieu l’expérience humaine. Faire parti d’un groupe de musique c’est apprendre à vivre ensemble, on partage les bons et les mauvais moments. Accepter les autres comme ils sont et faire des concessions, c’est essentiel pour pouvoir tenir la distance. Je pense que c’est grâce à ça qu’on a tenu aussi longtemps avec le même line-up. On s’est aussi vite rendu compte qu’à partir d’un moment, si tu veux tourner et vendre des CD, toute l’organisation qui va avec te prend beaucoup plus de temps que la musique en elle-même. Bien sûr quand on le fait comme nous c’est-à-dire quasiment tout, tout seul.

Une page se tourne, quels sont les nouveaux projets des musiciens de RIKTUS ? Que peux-tu me dire sur ces différents projets ?

Pour ma part je compte bien faire une petite pause de quelques mois, quand ça me manquera, je chercherai quelque-chose.
Vinch (guitariste) joue depuis presque 1 ans dans HEARTBEAT PARADE, avec 2 anciens membres de dEFDUMp. HBP est un groupe très original entre le hardcore, le mathrock, et l’indie. Ils sont d’ailleurs qualifiés pour le printemps de Bourges, ils joueront sur la scène découvertes.
Flo (bassiste) joue dans HUNGRY FOR THE TRUTH, on peu définir leur musique de hardcore chaotique, à mi-chemin entre The Dillinger Escape Plan, Meshuggah et d’autres groupes bien barés. Ils viennent de mettre en ligne leur première démo autoproduite, qui est d’ailleurs de très bonne qualité, je l’ai downloadé hier, je n’ai pas encore tout écouté.
Zach joue dans BETWEEN ME MYSELF AND I, je n’ai pas encore entendu de son. Mais d’après ce qu’il a pu m’en dire ça reste dans la même veine, style Unearth, August Burns Red etc…
Franz quant à lui joue dans le groupe SEVEN SIDES, un groupe de variété, ils font des bals, mariages etc…

Des anecdotes durant toutes ces années ? Quel est votre meilleur et votre pire souvenir ?

Plutôt difficile comme question…le premier bon souvenir qui me vient à l’esprit c’est notre 100ème concert en Suisse, à Bulle, au club Ebullition avec entre-autres X-vision. Des super bonnes conditions de jeu, nous avons été super bien reçu, et avons dormi dans un chalet dans la montagne, on a fait une méga chouille ce soir là, je ne me rappelle d’ailleurs pas de tous les détails mais je sais qu’on a bien déliré. Il y a ensuite tous les délires sur la route, en studio. La fatigue l’alcool et le stress provoquent parfois des situations assez comiques…
Un mauvais souvenir qui nous fait maintenant bien rire, c’est quand nous avons acheté notre camionnette, on devait faire le premier déplacement avec jusqu’à Marseille pour jouer 2 concerts le même soir, mais on devait s’arrêter tous les 100km car la roue du camion se barrait, on resserrait ça au marteau et au tournevis…On a roulé 12h avec la boule au ventre de peur de finir dans un fossé… Ca s’est reproduit en allant jouer à Rennes et Caen, on a resserré la roue devant le mont Saint Michel…

Quelle est la raison de cet adieu à la scène de RIKTUS seulement une année après la sortie votre second LP « Devotion » ? Une envie de passer à autre chose musicalement, plus la motivation, une lassitude de ne pas avoir eu le soutien d’une major, des médias ?

La raison principale est pour moi l’envie de passer à autre chose, nous avons commencé à jouer ensemble on avait 18-19 ans, maintenant on en a tous 30, on a évolués. Par exemple avec notre batteur Franz, ça fait 17 ans que je joue avec lui, plus de la moitié de ma vie, et je n’ai jamais joué avec personne d’autre.

Une de vos chansons s’intitule « Nothing left to prove » (ndlr : Plus rien à prouver), en effet vous avez su introduire quelques instruments classiques dans votre musique. Au regard de votre carrière, vous n’avez plus rien à prouver. Avez-vous de nouvelles choses à prouver, un nouveau challenge avec vos nouvelles formations ?

C’est vrai qu’on s’est bien fait plaisir en studio à essayer des choses nouvelles pour nous, comme mettre des nappes de violons et des parties de clavier notamment sur Nothing Left to prove en effet. Ca donne une autre dimension à la musique.
Je ne peux pas parler aux noms des autres, mais je pense qu’il y a un gros challenge à relever pour HBP avec le printemps de bourges, ils auront un accompagnement réalisé par des professionnels, il faudra qu’ils donnent tout pour assurer pendant les prochains mois. Je souhaite de tout cœur que ça leur ouvre des portes car ils font vraiment de la bonne musique, et ce sont des personnes intègres et engagées.

Vous avez bénéficiez du soutien des médias spécialisés de l’hexagone pour « Dégénération ». Nous avons l’impression qu’ils se sont fait beaucoup plus discret à la sortie de votre second LP « Dévotion ». Qu’en est-il exactement ?

En fait cette différence vient à mon sens du fait que pour Dégénération nous avons beaucoup plus bossé sur la promo après la sortie du CD. Entre 2006 et 2008 nous n’avons pas arrêté d’envoyer des CD aux webzines et magazines pour avoir des chroniques et des articles, on s’est payé pas mal de page de pub pour promouvoir nos dates. Ce qui fait que, en effet on peut croire que Dégénération a été plus suivi par les médias. Pour Dévotion on a plus bossé pour promouvoir la sortie du CD en elle-même. On voulait que ça buzz direct à la sortie. Le groupe a ensuite été très occupés par l’organisation de nos concerts, le travaille du set live, on a d’ailleurs fait un accompagnement de groupe à l’Autre Canal à Nancy avec Alain Aimé, ancien gratteux du groupe Fisc, qui a eu son petit succès dans les années 80. Et puis ensuite en début d’année 2010 on a décidé de s’arrêter. Du coup RIKTUS a cessé toute activité de promo etc…On a fait les derniers concerts qui étaient prévus, et nous nous sommes concentrés sur le dernier des derniers, celui du 15 janvier 2011.

Vous avez l’habitude d’avoir recours à l’auto production. Qu’en est-il pour vos nouveaux projets ? Des démos sont-elles déjà enregistrées, des labels démarchés, intéressés ?

Ouaip, Do it yourself !! Comme je disais tout à l’heure HUNGRY FOR THE TRUTH vient de mettre sa première démo auto-produite en ligne, celle d’HBP est en cours de mixage, c’est une auto-prod aussi. C’est encore trop tôt pour parler de label ou quoi que ce soit.
L’intérêt de l’auto-prod est bien sûr d’être totalement libre de faire ce que tu veux, ça donne une bonne satisfaction de se dire, « on a tout fait nous même ». En plus maintenant la contrainte financière d’aller dans des gros studios etc. est de plus en plus réduite par le progrès de la technique en matière de home studio, ça devient vraiment grand public.

Votre réputation d’excellent groupe live n’étant plus à faire, vous avez énormément tourné en Lorraine, dans l’hexagone et l’étranger (Belgique, Luxembourg, Suisse). Ne regrettez-vous pas de n’avoir pu bénéficier du soutien du label, de tourneurs ?
N’avez-vous pas un regret ?

Merci pour le compliment !! C’est vrai que cela aurait été super d’avoir un tourneur. Ca nous aurait fait gagner un temps fou. C’est hyper compliqué de se placer sur des bonnes dates hors de ta région. Ca coûte cher en temps et en argent. Et tout le temps que tu passes à chercher des dates c’est du temps perdu pour la composition et la promo.

Vous avez rassemblé une solide fan base durant ces années, pensez-vous qu’ils vous suivront dans vos nouveaux projets ?

Tout dépendra de la musique qu’on va faire par la suite !! Mais je pense qu’il y a quelques personnes qui nous suivent depuis si longtemps, qu’ils s’intéresseront forcément aux nouveaux projets. Il y avait des jeunes aux dernier concert qui nous suivent depuis quasiment le début. Ils avaient 14 ans à l’époque, ils en ont 25 maintenant, on les a vu grandir !!

Merci pour cet entretien, je vous laisse le dernier mot pour la fin.

Et bien merci de l’intérêt que tu as porté à RIKTUS, merci d’être venu à notre dernier concert. Longue vie à Metalphizik !
Pour finir je voudrais donner les liens myspace des nouveaux projets des anciens RIKTUS.

Riktus
Heartbeat Parade
Hungry for the Truth

Discographie :
Dégénération 2005
Devotion 2009

Line up :
Zach : chant
Mitch : guitare
Vinch : guitare
Franz : batterie
Flo : basse

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.

Ajouter un commentaire

Obligatoire

Ne sera pas publié. Requis

Facultatif