Interview Morphoss

Par Greg dans Interviews

Morphoss nous vient du pays des volcans d’Auvergne et plus précisément de Clermont-Ferrand. Les volcans sont peut-être éteints mais la rage et la fureur de Morphoss sont bel et bien en ébullition prêtes à se déverser sur l’hexagone et même plus. Rencontre avec le groupe qui va nous présenter son dernier méfait qui allie la puissance de la terre et l’intensité du feu !

Bonjour, pouvez vous nous présenter votre groupe s’il vous plait ?

Morphoss existe depuis janvier 2001, nous avons une soixantaine de concerts à notre actif et 3 CD ont vu le jour. Nous avons bien sur eu droit à de nombreux changements de line up ! Nous nous définissons comme un combo de Brutal Thrash ou Thrash Death. La sortie de notre quatrième album est prévu pour 2013.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que dans «The Cursed King » ça groove ! Etait-ce une volonté au départ d’avoir ce groove et cette mélodie. Ou cela s’est fait naturellement pendant la composition de l’album ?

Nous recherchons avant tout à « capter » l’attention de l’auditeur que ce soit par des mélodies ou des refrains « chantants ». Alors oui c’est voulu !!! Nos Blast ont du groove, merci…

Vous avez été repéré et sélectionné pour participer à la compilation « French Metal ». Comment cela s’est fait ? Quelles retombées avez-vous eu ?

Suite à deux excellentes choniques sur leur site, ils nous ont proposé d’apparaître sur leur compil. Ce fut un Honneur. Mais malheureusement aucunes retombées nous concernant…

On peut clairement sentir l’influence du bon Death Américain et Scandinave, ainsi que quelques touches plus thrashy dans votre musique. Toutefois les parties plus Black Metal donnent une saveur toute personnelle et très intéressante à votre musique.

Nous avons effectivement des influences diverses mais les groupes que nous aimons tous pour leur approche musicale sont Slayer, Death, Obituary, Unleashed, Cradle, Megadeth… pour résumer !

Jusqu’à présent où avez-vous pu défendre cet album ? Est-ce difficile dans votre région de trouver des plans concerts ? Comment procédez-vous ?

Nous avons pu réaliser pas mal de concerts en extérieur (La Roche sur Yon, Montpellier, Lyon, Saint Etienne, Vichy, Bourges…) mais il devient de plus en plus difficile pour des groupes « underground » de trouver des plans concerts ! D’une part parce que les structures existantes refusent de « faire du metal » et aussi, et c’est un constat, que les gens se déplacent de moins en moins aux concerts…

Passons un peu sur votre album. Comment le décririez-vous ?

Une malsaine tempête…

Où a-t-il était enregistré, par quel producteur ? Quels moyens y avez-vous mis ?

Notre ancien batteur a tout réalisé nous permettant de maîtriser toutes les étapes donc avec un minimum d’investissement monétaire. Sinon 3 semaines de travail ont été nécessaires à sa complête réalisation.

Qu’en dîtes vous si je vous demande de me décrire « The Cursed King » track by track ?

1. Death Theater
Du pur thrash comme on l’aime !

2. In Fire
Rythmiques Death Metal entêtantes comprenant un énorme break briseur de cou !

3.Time To Kill
Toujours aussi speed avec une légère touche HXC.

4. Old Age Punishment
Titre complexe dans une veine cette fois-ci Thrash/Black.

5. The Killer
Thrash Till Death !!! (Ecole Allemande)

6. Possessed
Soyez possédé…

7. Cursed King
Titre alambiqué à ambiances.

8. Twilight Of God
L’instru du CD tout en puissance et délicatesse…

Merci d’avoir répondu à mes questions.

Merci à toi, ce fut un réel plaisir.

Line up:

Fabrice: Chant
Johnny: Guitare
Gun’s: Guitare
Benoît: Basse
Antoine: Batterie

Discographie:

The Cursed King (2010)

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.

Ajouter un commentaire

Obligatoire

Ne sera pas publié. Requis

Facultatif