Le gothisme : un mouvement culturel

Par Uludahan dans Essais


Voilà un gothique ! Tout de noir vêtu, il présente divers accessoires dans sa panoplie : une cape ou un manteau long, bracelets, colliers, avec plus ou moins de pointes, chaînes, semelles compensées, tatouages, maquillage… le choix des armes est vaste, mais le résultat est le même : les passants changent de trottoir. Ce type là fait peur, mieux vaut rester éloigné de lui : il peut être très violent, il peut être sataniste, et il est certainement les deux. Il suffit de regarder les images qu’il porte sur ses vêtements, ou d’entendre la musique qu’il écoute pour en être convaincu. Ce type là n’est pas normal, il est marginal. Comment peut-on vivre comme cela ?

Une réponse courte à cette question est impossible. Le phénomène gothique s’inscrit en effet dans un processus social complexe, découlant d’un héritage historique tout à fait logique. La première chose à faire est de se poser la bonne question. « Comment ? » n’est pas une bonne question face au gothique. « Comment ? » est en effet la question très terre à terre du scientifique. Comment ça marche ? Quel est le mécanisme ? Quel est le fonctionnement ? La question du gothisme ne peut se répondre à partir d’un « comment ? ». C’est justement pour cela qu’il fait peur : d’un point de vue purement scientifique, le gothisme ne s’explique pas. Et comme il ne s’explique pas, il ne se comprend pas : il fait donc peur.

La bonne question à se poser face au gothisme est « pourquoi ? ». C’est là que la question se complique. Un « comment ? » est simple, mais un « pourquoi ? » est complexe, parce que le « pourquoi ? » suppose une interrogation sur le sens des choses. Le « pourquoi ? » engendre plusieurs éléments de réponses qui sont interactifs les uns avec les autres, déployant ainsi un tissu complexe d’explications dont le commun des mortels ne veut surtout pas s’encombrer… Alors pourquoi le gothisme ? Quels sont les éléments de réponses qui forment la chaîne explicative de ce mouvement complexe ? Il est bon de creuser un peu la réponse sur plusieurs niveaux, pour ceux qui osent une véritable réflexion.

Télécharger la suite au format PDF:
gothisme pdf

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire à cet article.

Ajouter un commentaire

Obligatoire

Ne sera pas publié. Requis

Facultatif